03/02/2005

Combination ^^

Yoh everyboudy.
Me revoilà, et oui c'est pas de chance.
Vu que mon PC m'a fait des siennes récemment (TT.TT), j'ai décidé de lui faire faire une petite défragmentation. Et vu que c'était super méga long, j'ai pris un manga dans ma collection, et je l'ai relu.
Enfin quand je dis un, plutôt toute sa collection. ^^
Et donc j'ai relu les "Combination". (au nombre de 5 en France, pour l'instant...)
Je trouve dommage qu'il y ait si peu de chose sur ce manga sur le net. Méconnu du public ? Sans doute. Alors laissez moi vous faire un résumé de l'histoire :
Tokyo, dans un Japon contemporain et corrompu. Shigemitsu Hashiba est un inspecteur de police improbable : irrespectueux, hâbleur et expéditif, il règle les affaires qui lui sont confiées en un tournemain. On lui adjoint le très sérieux et très peu loquace Keiji Sasaki. Ce duo dépareillé va vite apprendre à s'apprécier et bientôt les deux policiers s'affirment comme les justiciers les plus efficaces de la ville.
Ils ont d'ailleurs fort à faire, notamment pour coincer le député Sawada, politicien corrompu jusqu'à la moelle qui s'arrange pour tremper dans les affaires les plus louches et les plus lucratives sans jamais se compromettre directement.
Pour une raison qui lui est propre, Hashiba est fermement décidé à le faire tomber et Sasaki fera tout pour l'y aider.
Combination a la particularité d'avoir été entamé en 1992 puis abandonné et finalement repris, prés de 10 ans plus tard, par Leeza Sei, membre des CLAMP qu'on ne présente plus. Le style de la dessinatrice (ou plutôt du "dessinateur" puisque Leeza Sei parle d'elle-même au masculin) est aisément reconnaissable.
Voici pour vous placer dans le contexte. Maintenant parlons de son aspect Shojo, moi je dis plutôt Shonen aï mais bon...
Premier volume, tout va bien, on se dit qu'Hashiba et Sasaki sont ensembles. MAIS, arrivé au volume deux, on se dit que c'est peut-être pas aussi simple. En effet, Sasaki vit en collocation avec le divin-mystérieux-puissant-imposant-et-très-respectueux Tsuzuku Imonoyama (deuxième fils de la famille Imonoyama qui dirige un des plus grands groupes financiers du monde). Et là tout s'embrouille un peu. Explication des relations :
- Hashiba-Sasaki : deux équipiers de choc qui tiennent énormément à l'autre.
- Sasaki-Tsuzuku : Relation du chien et son maitre, sans vouloir être vulgaire. Sasaki s'est engagé dans la police pour devenir plus fort pour pouvoir protéger la personne qui compte le plus à ses yeux (tout du moins avant sa rencontre avec Hashiba quoi que...), soit Tsuzuku. Ce dernier n'arrête pas de le comparer à un chien : "J'ai toujours rêvé d'avoir un grand toutou marron." dixit.  Mais faut se dire qu'Hashiba fait un peu près la même chose.
Et comme si c'était pas encore assez compliqué pour savoir quel couple on préfère, voilà qu'ils rajoutent encore du monde. v.v Loin de me déplaire car c'est que du bonheur mais pfiou que c'est dur de faire un choix.
- Toshirô Sawada- Hashiba : Toshirô est bien évidemment le fils de l'ennemi juré d'Hashiba, le député Sawada. Mais malgré celà il le prend sous son aile (en effet le pauvre petit est poursuivi par le monde entier en raison d'un secret qu'il garde en lui, même s'il ne le sait pas vraiment, "la boîte de pendore"). Hashiba s"autoproclame "tonton Hashi" pour le garçon. Certes on peut laisser cette relation à la pure protection mais il y a quelques cases qui portent à confusion. <.<
Mais voilà qu'on peut résoudre le problème de ce couple avec l'arrivée d'un autre personnage (et oui encore un ^^;;;) : Owaru Imonoyama, troisème fils de la famille Imonoyama.
- Owaru-Toshizô : Du même âge, ou presque, c'est l'entente parfaite dès la première rencontre. Une confiance mutuelle s'installe aussitôt entre eux, et peut-on dire que c'est le coup de foudre ? ^^; Pour moi c'est le cas. Owaru est le genre de personne à peu près aussi psychopathe et dérangé mentalement que son frère ainé, mais c'est pour ça qu'on les aime. ^^ Je m'explique. Owaru est un dingue des jeux réels de guerre. Il a d'ailleurs une île bien à lui pour s'entraîner et surtout s'amuser à faire la guerre. Alors quand son frère lui demande de protéger le charmant Toshi, il ne refuse pas et va même bien s'amuser à faire sa petite bataille. ^^
Je considère donc qu'on les met ensemble, laissant les grandes personnes ensembles (bien qu'il n'y ait que 4 ans qui sépare Toshi de Sasaki -.-°).
Tout ça nous fait revenir à notre point de départ, qui entre Tsuzuku et Hashiba, Sasaki va choisir ? Pour moi (et après avoir lu les mangas (dont j'attend toujours la suite TT__TT) des dixèmes de fois), je dis que Sasaki et Hashiba finissent bien ensembles. Plusieurs phrases, plusieurs indices confirment cette idée. Reprenons dès le début des mangas... *ouvre ses bouquins*

Volume 1 :
Sasaki dit lui même en parlant d'Hashiba : "Je ne m'étais jamais intéressé à personne avant... C'est la première fois". Un peu plus loin : "D'habitude, ça m'est égal de savoir ce que les gens font... Mais dès qu'il sagit d'Hashiba, je me pose des questions. c'est destabilisant..."
Puis c'est une discussion entre eux :
"Hashiba : Je ne tiens pas à ce que tu te fasses... tuer... C'est simple... Je ne veux pas te voir devenir un magnifique cadavre tout frais... (vous noterez le "magnifique").
[...]
Sasaki : Si je dois mourir ce sera seulement pour lui (Tsuzuku)... Et puis... Moi non plus... Je ne tient pas à vous voir mourir...
Hashiba : Moi c'est pas grave !
Sasaki : Pourquoi ?
Hashiba : Il n'y a personne que je veuille protéger au péril de ma vie, personne qui m'attende... Personne pour me pleurer... (mais si maintenant t'as Sasaki ^^;)
[...]
Sasaki : Vous ne voulez pas me voir mourir... mais moi, je dois vous regarder tomber ?
Hashiba : Tu veux devenir fort pour protéger celui à qui tu tiens non ? Alors où est le problème si un adversaire me met les tripes au soleil ?"
Bla bla bla. Donc en bref s'il veut continuer à protéger Tsuzuku il ne dois pas suivre Hashiba, mais il ne va pas le faire et l'accompagner. ^_^
Plus tard, une dsicussion entre Sasaki et son frère sur Hashiba :
"Keiichi (le frère) : C'est peut-être déplacé de ma part de te dire ça mais... Ne le laisse pas se faire tuer. (Keiichi à été un des coécipiers d'Hashiba) Il ne fait pas attention à sa vie... Il préfère mourir avec panache que de vivre vieux. J'aime bien Hashiba et je ne tiens pas à ce qu'il meure. (celà resemble fort à des aveux <.<)
Sasaki : Moi non plus... je n'y tiens pas.
Keiichi : ... Je suis surpris... C'est la première que je te vois t'intéresser autant à quelqu'un..."
Puis on repart sur l'idée de qui doit mourir avant qui :
Sasaki : Hashiba... Je... Ne mourrai pas avant vous. Je ne veux pas vous voir mourir mais... Je tiens encore moins à ce que vous perdiez la vie sans que je le sache. C'est pourquoi... Je vosu demande de ne pas rendre l'âme sans que je soi là. Je tiens à vous accompagner jusqu'à la fin."
Je crois que ça commence à devenir clair là...
Je reprécise que je ne m'occupe pour l'instant que de la relation Hashiba/Sasaki et non celle Sasaki/Tsuzuku (peut-être la prochaine fois).

Volume 2 :
Bon je relève cette réplique rien que pour montrer le côté au moins bi-sexuel d'Hashiba, qui dit texto à Tsuzuku (sexe mâle) : "Pour te remercier j'accepte de sortir avec toi !"
Et zut je peux pas résister... Je vous mets la suite :
"Tsuzuku : Je n'aime pas les hommes.
Hashiba : Ah bon ? Alors pourquoi tu vis avec Sasaki ?
Tsuzuku : Il est très efficace... Il fait bien la cuisine... Il fait le ménage... En fait il fait tout...Et puis... En fait... J'ai toujours rêver d'avoir un grand toutou marron !"
Tout plein de trucs se passent ensuite, explosion, Sasaki qui fait écran de son corps pour sauver Tsuzuku et qui finit à l'hosto, ce qui fait péter un câble à ses deux prétendants... ^^;;;
Et donc à l'hôpital, le soir, Hashiba vient rendre visite à Sasaki :
Hahiba : Sasaki... tu n'es plus... mon équipier.
Sasaki : Pourquoi ? Je ne comprends pas...
Hashiba : Il y a trois ans... Deux inspecteurs enquêtaient sur Sawada. L'un d'eux n'était encore qu'un bleu. Il se croyait très malin... Trop malin pour écouter les avertissements de son équipier... Il s'est attaqué à Sawada... Son partenaire s'est fait abattre sous ses yeux... [...] Tsuzuki a dit qu'il respecterait... ta volonté.  Ca lui a fait un très gros choc de te voir blesser. Il tient à toi et serais très malheureux si tu mourais... Tu dois le protéger, ta place est près de lui. Moi, je ne suis pas assez fort pour prendre en charge la place de quelqu'un d'autre. Si tu disparais, je ne pourrai pas te remplacer. Si tu es prêt à risquer tout ce que tu as... Et si tu te moques de mourir, tu es libre de me suivre... Sinon tu seras un fardeau pour moi. Pardon de t'avoir traîné partout ces derniers mois... J'ai beaucoup aimé travailler avec toi."
Plus loin, Hashiba a décidé d'attaquer (enfin) le député Sawada. Mais avant de partir, le frère de Sasaki l'interpelle :
"Keiichi : Fais gaffe de ne pas te faire tuer !  Sinon... Il va être fou furieux... Et quand il est comme ça personne ne peut l'arrêter. S'il commet un crime et que je perds mon travail à cause de toi...
Hashiba : Ton frère est le meilleur partenaire que j'ai jamais eu... Même si je préfère mourir que de le lui avouer."
Plus loin, la femme du défunt équipier d'Hashiba vient parler à Sasaki (non c'est pas louche déjà <.<) : "La mort de mon fiancé... lui a infligé une blessure inguérissable... Mais la dernière fois que je l'ai vu... Il était vraiment différent... Lui qui était toujours sur les nerfs... Il avait pris de l'assurance... Il semblait plus serein... J'ai été très surprise quand j'ai appris qu'il avait un équipier. Ca a piqué ma curiosité. Qui avait donc réussi à le métamorphoser à ce point ?"
Ensuite Sasaki va appeller Tsuzuku pour lui dire qu'il avait quelque chose d'important à faire et Tsuzuku lui répond simplement "Ramène le sain et sauf". Sasaki va retrouver Hashiba qui s'est fait victimer par Sawada et lui ordonne de ne pas mourir car il ne l'a pas prévenu etc... et bien sûr du coup il ne va pas mourir. ^^ A l'hôpital (oui je sais ils y sont tout le temps), la femme de tout à l'heure va cette fois venir voir Hashiba et lui dit : "Sasaki est un gentil garçon. Je comprends que tu tiennes à lui.
Hashiba : ... Yôko, on pourrait se méprendre sur tes propos...
Yôko : Mais c'est vrai."
[...]
Yôko : Quand tu t'es introduit chez Sawada... Tu voulais mourir ?
Hashiba : ... Je voulais... Lui rêgler son compte. Je voulais en finir... J'ai espéré un moment que j'allais mourir... Ca n'aurait pas été une grande perte... Sawada aurait eu une poubelle de plus à sortir. A part ça, ça n'aurait attristé personne. Mais.... Quand Sasaki m'a dit qu'il ne voulait pas que je meure... Ca ma fait vraiment plaisir. Il était fou furieux de me voir comme ça... Je ne pouvais pas mourir comme un minable sous ses yeux. Alors... Je me suis accroché.
Yôko : Tu ne veux pas le perdre... Et il ne veux pas te perdre... Vous vous respectez et vous vous faites confiance. Vous ne pouvez pas renier ces sentiments. Il y a entre vous un lien qui dépasse le cadre du travail... Et qui défie la raison. C'est quelque chose que certains ne trouverons jamais... Un partenaire à qui ils sont prêts à confier leur vie... Et toi, tu l'as trouvé.Tu as trouvé le grand amour petit veinard !
Hashiba (qui sait plus où se mettre) : ... N'importe quoi !
Yôko : Ca va aller.
Hashiba : Je n'ai pas l'intention de déclarer forfait contre Sawada. Je dois me ressaisir... Si je veux que Sasaki me traite en égal. Si je me repose trop sur lui... Je vais rester en position d'infériorité."
Voilà pour ce volume.

Volume 3 :
"Yôko (qui parle à Hashiba et Sasaki) : ... Décidément... Entre vous c'est toujours le grand amour !"

Volume 4 :
Alors là je suis obligée de préciser un peu pour que vous compreniez... Pochi, c'est Sasaki. ^^;
"Hashiba (à Toshirô) : Je t'explique : Tsuzuku est le maître de Pochi... Et entre Pochi et moi, c'est un adultère tacite !"
Plus loin :
"Tsuzuku (à Sasaki) : Cette vilaine habitude de prendre des coups... Tu l'a tiens d'Hashiba ?
[...]
Tsuzuku : Hashiba est blessé, mais s'il arrive à tchatcher autant, c'est que tout va bien ! Ne sois pas trop méchant avec lui !
Hashiba : On obéit gentillement à son maître !
Tsuzuku : Tu sais bien qu'il t'adore !"

Volume 5 :
"Owaru (à Hashiba) : T'es un pote à Sasaki ? Sasaki attire les ennuis. Il craque toujours pour ce genre de type..."
Et voilàààààààààààààààààà !!! C'est fini pour aujourd'hui. ^^ J'aurais bien fait quelques scans pour appuyer ma thèse mais bon, c'est un blog, pas un site. D'ailleurs je fais un truc dans ce style sur deux de mes sites (mais je compte bien le faire pour tous). Je parle ici de prendre un manga et de le décortiquer pour montrer tout l'aspect Yaoi (ou Shonen aï), actuellement je suis en train de travailler sur le manga "Psychometrer Eiji", qui, pour moi, est très Shonen aï. ^^ Encore un manga qui n'est pas très connu du grand public... v.v Dommage vous loupez quelque chose. ^_____^
Sur cette bonne note yaoi, je vais vous laisser, espérant que tout ce qui a été écrit ici vous encourage à acheter ce superbe manga que j'adore. ^^

17:14 Écrit par Machan | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Woooooooow Eh ben t'en as eu du courage pour taper tout ça! Et que de réflexion!

Bravo!

(j'ai tout lu lol!)

Écrit par : Mélie | 06/02/2005

ah bah oui ... oui oui je te reconnai bine la ma belle toi t'en écrit tjs bcps non??!! aller gros bisous et bravo pour ton courage ....

Écrit par : didi | 08/02/2005

Les commentaires sont fermés.